L’art et la publicité : deux phénomènes culturels complémentaires

L'art et la publicité

La créativité constitue le principal point commun entre l’art et la publicité. Ces deux concepts ont aussi comme finalité commune de véhiculer un message. Sur ce point, les publicitaires continuent de surfer sur les vagues de l’art pour parvenir à leurs fins.

Une liaison qui remonte au 19e siècle

L’émergence de l’affichomanie date du 19e siècle. Ce concept désigne l’art de concocter une affiche publicitaire. À l’époque, des artistes comme Eugène Grasset et Choubrac ont dû leur réputation à cette mixture d’art et de publicité. Plus tard, une version optimisée a vu le jour : les affiches de Rockwell. Celles-ci se caractérisent surtout par une grande précision qui les rapproche de la photo. D’ailleurs, elles sont actuellement considérées comme de réelles « œuvres d’art ».

Une seule différence : la raison de la création

La raison de la création constitue l’un des points de divergence entre l’art et la publicité. D’un côté, l’artiste crée en effet au profit de l’art. De l’autre côté, le publicitaire conçoit dans l’unique but de promouvoir un produit. Toutefois, ce second continue de recourir à l’art pour mieux diffuser un message. Ayant compris les intérêts des vertus déréalisatrices de l’art, il peut par exemple peindre la mer pour en faire une icône de voyage. Ici, le côté écosystème de la mer est éclipsé, voire oublié. Sur ce point, des références en conception et pose d’enseignes comme baches-publicitaires.com proposent des solutions qui permettent une meilleure visibilité aux entreprises.

Quand l’art ancien inspire la publicité moderne

L’immense capacité de l’art à envouter le public suscite l’engouement de la publicité. De nombreuses œuvres d’art picturales se sont ainsi vues rehausser au rang d’une icône visuelle, grâce notamment à la fascination qu’elles exercent sur le public. Elles devancent même leur auteur sur le baromètre de la notoriété. Ce fil d’idées explique par exemple l’utilisation de La Naissance de Vénus de Botticelli, de la Joconde ou de la cène de Léonard De Vinci, dans de nombreuses publicités.

Articles similaires