Partir à la découverte des principales réalisations de Jean Prouve

Jean Prouve

Le renom de Jean Prouve s’explique par la qualité de ses œuvres. Ce spécialiste du métal n’a pas simplement conçu des articles utiles dans le quotidien. Il a participé à la construction de certains bâtiments.

Les principales réalisations de Jean Prouve

jean prouveJean Prouve a plusieurs œuvres à son actif. En effet, il a dû commencer à travailler très jeune à cause des problèmes d’argent de sa famille. L’apprentissage chez le ferronnier Émile Robert lui a été très enrichissant. Cela l’a aidé pour monter son propre affaire en 1924. D’ailleurs, l’appui financier d’une connaissance lui a été d’un grand soutien pour concevoir son premier mobilier en tôle pliée.

À part la production de mobilier dans son atelier, Jean Prouve s’activait également pour le compte des particuliers. Il a rénové les devantures de certains magasins parisiens. C’est partir de 1926 que sa carrière a vraiment débuté. Il a accompli le dessin de la grille d’entrée de la Villa Reifenberg à Paris. En 1928, il conçoit des ferronneries escamotables pour la Villa Noailles. En 1931, il a réalisé les grilles dans le Palais de la Porte Dorée. Cet œuvre se distingue puisque les grillages sont ornés de diamant et d’or fin. En 1954, il a contribué à la conception de la façade en aluminium de la caserne des pompiers de la Benauge à Bordeaux.

Durant les années 60, ce ferronnier participe à l’édification des bâtiments publics comme le CNIT (Centre des nouvelles industries et technologies) ou la tour Nobel à Paris. Ces travaux ont été effectués avec le concours de certains ingénieurs de renom de l’époque.

Quelques créations de Jean Prouve

Il n’a pas simplement manié le métal pour bâtir un immeuble. Il a employé ce matériau pour fabriquer des meubles utiles dans le quotidien. Cet artiste est à l’origine du fauteuil inclinable réglable. Il a d’ailleurs confectionné la table avec un pied central dont le plateau est composé de caoutchouc. Jean Prouve a également conçu les chaises pliantes et inclinables. Dans les années 40, cet objet était très pratique pour les pique-niques ou les sorties à la plage.

Pour que des gens malhonnêtes ne lui volent pas ses réalisations en métal, Jean Prouvé a breveté certains mobiliers comme les cloisons amovibles, les portes métalliques ou les fenêtres à guillotine.

Articles similaires