Michel Jouenne fait partie des talents issus de la génération « jeune peinture des années cinquante ». Il expose très régulièrement à la galerie d’art à Lyon. Depuis ses débuts dans cet art, il n’a jamais déçu et toutes ses expositions en galerie d’art contemporain connaissent un franc succès.

Au fil des années on constate que sa création ne vieillit pas et que l’artiste peintre continue d’étonner son public lors de chaque exposition à la galerie d’art à Lyon. Il s’est placé sur le terreau de l’art figuratif et sa créativité ne tarit pas. Il demeure attaché aux murailles grises, aux havres de silence des rochers d’Eygalières, des Baux, de Moustiers… Les experts en art parlent ainsi de ses créations : « Il étonne par ses matières, opaques et translucides à la fois, ses grands plans aquarellés et truellées, les chatoiements lumineux, onctueux, porcelainés. Dans chaque toile, c’est l’allégresse de sa création des paysages ou des marines : paysages silencieux opposés aux rugissements des flots ». Michel Jouenne est né en 1933 à Boulogne sur Seine et en 1947 il peint ses premières gouaches au Lycée. Sa vie d’artiste se résume ainsi.1949 marque sa première participation à une manifestation artistique à Versailles où il expose trois aquarelles dont l’une d’elles sera primée. De 1955 à 1960 il expose au Salon de la Jeune peinture et au Salon des Grands et des Jeunes d’aujourd’hui. En 1970, il réalise   des premières lithographies pour un marchand new-yorkais. 1973 il signe un contrat d’exclusivité avec le Japon. Et remporte un premier prix de lithographie. A partir de 1977, il participe régulièrement à tous les grands Salons parisiens et expose dans les galeries d’art contemporain et est invité dans de nombreux Salons en province. En 1981, il est hors concours dans la plupart des Salons. 1984/1989 : président du salon « Souvenir de Corot » 1987 : Michel Jouenne est fait Chevalier du Mérite Culturel et Artistique et devient membre du jury de la plupart des salons parisiens puis nommé Peintre Officiel de la Marine. 1993 : Président du salon d’Angers. Puis, s’enchainent les hommages et rétrospectives à Toulouse et à Angers, au Museum Haus Ludwig, Allemagne, hommage et rétrospective à Chaumont. L’année 2000 est marquée par des expositions personnelles en France et à l’étranger. Il expose au Salon de la Marine et en 2002 inauguration du Musée Michel Jouenne à Saint Rémy de Provence.