Un artiste méconnu mais nul doute talentueux dans son domaine qui expose ses réalisations artistiques à la galerie d’art contemporain Lyon. Un artiste issu des mouvements Pop art, Dada et Nouveau réalisme, pas forcément connu du grand public mais qui présentent des aspects intéressants, innovants, précurseur d’un courant artistique nouveau.

Vincent Gachaga est né en 1959, vit et travaille à Lyon. Après avoir exercé différentes activités professionnelles dans le domaine de la communication et de la peinture, il a décidé se consacrer entièrement à son activité créatrice qui le taraudait de plus en plus. Depuis toujours et à travers tout ce qu’il a fait, il a assouvit son besoin de créer et nourrit son bien être créatif en imaginant, rêvant, et structurant dans l’espace. Ses réalisations s’inspirent inévitablement des mouvements Pop Art, Dada et Nouveau réalisme auxquels il est très sensible.
Il utilise les nouvelles technologies et la digigraphie retravaillée, rehaussée à l’acrylique, feutre, pastel, résine, pour faire naître des visions de « créé-collé ». Un vocabulaire pictural, des visages ou des lieux, le plus souvent très urbains, tous bien concrets, se mariant aux signes, aux mots qui lui parlent et l’inspirent.
Il représente sans doute ce qu’il est, un monde à la fois ouvert et limité, tantôt vibrant, tantôt silencieux, aussi riche en lettres qu’en silences… Vincent Gachaga et le monde de l’art en général exploite tous les avantages des technologies numériques. La digigraphie est le fruit de nombreuses années de recherche du groupe Seiko Epson sur les performances techniques des imprimantes et sur la qualité et la résistance de ses encres pigmentaires ultra chromes La digigraphie est un label technique qui permet de produire ou reproduire une œuvre d’art en série limitée. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives aux artistes, mais aussi aux musées et aux galeries d’art. Désormais, chaque création pourra avoir sa réplique numérique. Une réplique jalousement conservée, puisque chaque reproduction est numérotée, référencée et signée par l’artiste. La digigraphie représente un label d’excellence qui répond à des critères précis et à des usages stricts. C’est le gage de sa valeur et la condition de son succès. Cette innovation technologique devrait largement séduire plus d’un musée en Europe. En effet, tous les musées, nationaux ou privés, pourront ainsi à l’avenir proposer aux visiteurs d’acquérir une œuvre de qualité en édition limitée. Chaque visiteur pourra donc s’offrir une reproduction d’exception de son œuvre favorite (peinture ou photo).